ouvriers-ferme af du sud reduit de-aar fred réduit

       Dans un bureau de poste, quelque part en Afrique du Sud, Blancs et Noirs patientent ensemble dans la file d'attente. De l'autre côté de la vitre, le personnel affiche la même mixité raciale. Frenjie, la Noire, Amanda, la Blanche, travaillent en bonne harmonie. Mieux, elles plaisantent, se racontent leurs traditions et, à l'occasion de Noël ou d'un anniversaire, sablent le champagne.

       Finies les divisions raciales qui faisaient dans le passé de cette poste un lieu interdit aux Noirs ? Oubliées les rancœurs issues de l'apartheid ? Six ans après l'avènement de la nouvelle Afrique du Sud, le film se présente comme un état des lieux du chantier de la réconciliation mis en oeuvre par ce pays. De Johannesburg au Cap, en passant par le Karoo, d'une poste à une soupe populaire, d'une ferme à une piscine municipale, on va et on vient entre les émotions contradictoires que les Sud-africains tirent de leurs préoccupations du moment : pardon, découverte de l'autre, peur, violence...

       Et l'on passe ainsi de la surprise à l'incrédulité, de l'enthousiasme pour un prévisible succès de la réconciliation, à la crainte de son échec programmé.

Lettres de fin d'apartheid 

Corinne Moutout

Film documentaire de 85 minutes

Coproduction : Les Films d'Ici, France 2 avec la participation du CNC , du soutien de la Procirep et du FAVI

Sélectionné au Festival International des Documentaires de Marseille (2001) au Festival d'Amiens, à Traces de vie et au Festival de Buenos Aires.

Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com